Un mois sans sucre – voici ce qui s’est passé

March 19, 2017

 

Source: Blog Runtastic

 

Mon café, je l’aime sans sucre. Les sodas ne m’attirent pas plus que ça et cela fait longtemps que je ne mange plus de chocapics le matin. Quand je fais les courses, vous me verrez rarement mettre des gâteaux ou des bonbons dans mon caddie. Le candidat idéal pour une cure sans sucre me direz-vous. 

J’essaie la plupart du temps d’acheter des fruits et légumes bio, de choisir de la viande ou du poisson de qualité. Mais s’il y a du chocolat au bureau, j’en mange quelques carrés répartis tout au long de la journée. Si quelqu’un me propose un biscuit ou une part de gâteau, vous pouvez être sûr que je vais l’accepter. Ce sont tout simplement mes petites faiblesses et j’en suis tout à fait conscient.

C’est la raison pour laquelle je me suis lancé ce défi. Je voulais savoir si j’allais être assez fort pour résister à toute tentation pendant un mois entier.

 

Jour 1 – 1er janvier : au petit déjeuner, je mange des oeufs brouillés avec de l’avocat, du lard et des tomates. Rien d’exceptionnel pour moi. Cela me permet de bien démarrer la journée et de me sentir longtemps rassasié. Hier, c’était le nouvel an, il y a des bouteilles vides qui traînent et la fondue au chocolat doit être lavée. Pendant que j’enferme tout le chocolat qui me reste pour les prochains 31 jours, j’en casse un morceau et je le mets dans ma bouche avant même de m’en rendre compte. Je viens donc de commencer l’année avec du chocolat au petit déjeuner et mon challenge d’un mois sans sucre a échoué au bout de 50 minutes. Appelons ça un mauvais départ. Et demain, c’est lundi et tous les nouveaux départs se font le lundi non ?

Jour 1,  2ème tentative : je me suis couché tard la veille et je me réveille fatigué et sans beaucoup de motivation. Mon petit déjeuner se compose aujourd’hui de flocons d’avoine avec des fruits rouges et des graines de lin. Je ne prépare rien à manger pour le midi et je pars au bureau les mains vides. Fatigue, quand tu nous tiens…

Le midi, j’ai envie de sushis. Pendant que je fais la queue, il me vient à l’esprit que le riz à sushi se prépare avec du sucre. Alors je commande du Sashimi. J’ai dix milles choses à faire au bureau, chose normale après une semaine de vacances. D’habitude, je me serais certainement jeté sur quelques sucreries ou quelques carrés de chocolat pour me donner du baume au coeur mais je grignote des noix à la place. Généralement, j’aime aussi manger un petit quelque chose de sucré avant d’aller courir, mais pas aujourd’hui. Pour mon troisième et dernier repas de la journée, je cuisine du saumon au four avec des haricots verts et des patates douces au cucurma. Je viens de passer mon premier jour sans sucre

 

Jour 2 : je n’ai de nouveau rien apporté pour ma pause déjeuner. On dirait que je n’apprends pas de mes erreurs. Je décide donc d’aller au supermarché pour acheter un filet de maquereau avec du riz au micro-onde et des petits pois. Mais pas de chance, impossible de trouver du maquereau ou des petits pois. Je parcours le magasin à la recherche de boîte de conserve (en passant deux fois dans le rayon du chocolat !) et je trouve enfin une boîte de petits pois. Je lis l’étiquette : petits pois, eau et…sucre ! Que vient faire du sucre dans une boîte de petits pois ?! Je commence à découvrir que le sucre se cache partout. Rien n’est sûr ! Finalement je réussis à trouver une boîte de haricots verts sans aucune trace de sucre dedans et j’achète un filet de truite à la place.

 

Je commence enfin à réaliser que préparer mes repas à l’avance va me faire gagner beaucoup de temps, d’énergie et d’argent. C’est ainsi que je me mets à organiser mes repas de la semaine pour le reste du mois. J’emporte toujours avec moi un petit sachet de noix pour calmer d’éventuelles petites fringales. Je me rends aussi très vite compte des nombreuses tentations au quotidien : les gâteaux apportés par les collègues, les repas au restaurant etc. Mais heureusement, tous mes collègues chez Runtastic m’ont soutenu et m’ont aidé à tenir bon. La vie sans sucre n’est vraiment pas facile et requiert beaucoup de volonté et de concentration. J’ai également regardé pas mal de documentaires sur le sujet, ce qui m’a considérablement motivé à continuer et m’ouvert les yeux sur beaucoup de choses.

 

Pourquoi le sucre est-il mauvais pour la santé ?
Le sucre se retrouve absolument partout : 80 % de tous les aliments emballés en contiennent. Il rend totalement accro et peut considérablement nuire à votre organisme. Le sucre va non seulement faire fluctuer notre niveau d’énergie de manière très brutale, mais également nos hormones. Lorsque nous consommons du sucre, notre pancréas va libérer plus ou moins d’insuline, une hormone qui a pour but de stocker le sucre dans les cellules afin de réguler la glycémie. Un taux élevé de sucre provoque une forte production d’insuline, ce qui va faire chuter la glycémie, entraînant par la même occasion une grosse envie de sucré. Vous voici dans un cercle vicieux qui va vous pousser à consommer toujours plus de sucre et qui peut mener à long terme à l’apparition d’un diabète insulino-résistant. Et si l’énergie produite par le sucre n’est pas immédiatement éliminée par un effort physique, elle se transforme en matière grasse.

 

Arrêter le sucre pour perdre du poids
Pendant cette période sans sucre, j’ai perdu 3 kg (mais n’oublions pas que mon challenge a débuté juste après les fêtes de fin d’année). J’ai continué mon entraînement de course et j’ai mangé tout ce que je voulais (sans sucre évidemment). Au bout de deux semaines, je me suis rendu compte que mon corps était plus ferme. Je me suis alors demandé quel genre de graisses j’avais réussis à éliminer grâce à ma cure sans sucre.  En même temps, j’ai aussi remarqué que mon alimentation avait changé. En plus de quantités modérées de protéines et de glucides, je consommais maintenant beaucoup plus de graisses : noix, fromage et avocat faisaient régulièrement office de snacks entre deux repas. Mes plats principaux se composaient eux de féculents ou de légumes avec de la viande ou du poisson. Ainsi, mon organisme s’est adapté à ce régime riche en graisses et au lieu d’utiliser l’énergie produite par le sucre, je me suis mis à brûler des graisses.

 

Vivre sans sucre : 5 choses que j’ai apprises

1. Le sucre est partout
Le sucre se retrouve sous forme cachée dans de très nombreux aliments. La prochaine fois que vous allez faire les courses, lisez bien les étiquettes de vos produits et vous vous rendrez très vite compte qu’il est absolument omniprésent. N’oubliez pas non plus que le sucre a plusieurs noms. Un ingrédient qui se termine en “-ose ” signifie que cet aliment contient du sucre. Dans un petit déjeuner “ équilibré ” qui se compose par exemple d’un bol de muesli et d’un verre de jus d’orange avec du yaourt, peuvent se cacher jusqu’à 14 petites cuillères de sucre (la dose journalière de sucre recommandée étant de sept petites cuillères).

 

2. Plus concentré, plus éveillé
Au cours de deux premières semaines, je me suis senti un peu désorienté. Même si j’ai passé quelques mauvaises nuits et que les journées de travail me semblaient interminables, c’était une toute autre sorte de fatigue. Mais au bout de deux semaines, le brouillard dans mon esprit s’est totalement dissipé et je me suis senti beaucoup plus concentré et plus énergique que jamais.

 

3. Plus d’énergie
Depuis que je ne mange plus de sucre, je déborde d’énergie. Je n’ai plus  besoin de quelque chose de sucré pour faire face à la baisse de régime de l’après-midi qui me donnait tant envie de dormir avant. Je me sens en forme toute la journée !

 

4. Une plus belle peau
Ma peau est devenue beaucoup moins grasse depuis que j’ai arrêté le sucre. Alors au lieu d’acheter des produits cosmétiques hors de prix, essayez tout d’abord d’adopter une meilleure alimentation (le sucre favorise aussi le vieillissement de la peau ! )

 

5. L’amour de la cuisine
J’ai redécouvert mon amour pour la cuisine. J’ai toujours aimé me préparer de bons petits plat mais comme j’ai dû renoncer à de nombreux aliments (sauce toute prête et autres produits contenant du sucre), je me suis mis à tout préparer moi même. Je me suis rappelé d’anciennes recettes et j’en ai découvert de nouvelles. Et de cette manière, vous évitez les mauvaises surprises car vous savez exactement ce que vous mangez.

 

Est-ce que vais me remettre à manger sucré de temps en temps ? Oui. Une part de gâteau d’anniversaire apporté au bureau ? Sans aucun doute. Un tiramisu au menu d’un restaurant ? Commandé ! Mais vous pouvez être sûr que je vais maintenant faire mes courses de manière beaucoup plus sélective et intelligente.

Please reload

Posts à l'affiche
RSS Feed

Bonjour à tous,

Voici les podiums d'Octobre ! 

Ça commence le 07 sur le Tour du bouchon qui s'est déroulée à Troyes,  Jérome no...

Podiums d' Octobre

November 11, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

November 11, 2018

October 3, 2018

Please reload

Archives