New Balance Leadville V3 : le test

November 5, 2016

 Source: http://www.globe-runners.fr/new-balance-leadville-v3-test-avis/

 

Elle a fait sa réputation sous le nom de « Leadville 1210 » mais a renoncé à ses numéros dans cette troisième version : voici le récit d’une histoire d’amour un peu longue à se dessiner mais désormais bien vivace entre la belle de chez New Balance et son testeur.

 

Lorsqu’on discute chaussures avec des coureurs de trail long ou d’ultra, une poignée de modèles revient sans cesse, années après années. Une petite caste assez fermée dont fait partie la fameuse Leadville, qui n’a pourtant pas l’âge de ses concurrentes comme la Brooks Cascadia ou encore la Saucony Xodus pour ne citer qu’elles. Bref, en testant cette troisième version de la Leadville, je partais avec un à priori déjà positif, mais aussi avec la petite crainte d’être déçu. Voyons voir.

 

La première impression n’est pas toujours la bonne

Ma rencontre avec cette chaussure n’est pas à placer dans la catégorie « coup de foudre ». Certes, elle me plait bien d’un point de vue esthétique, avec des couleurs sympas, et quelques détails bien sentis qui font la force de New Balance… Mais au premier enfilage, je reste circonspect.

 

Le chausson est large et souple (la toe box a été légèrement élargie par rapport à la version précédente), mais je trouve la semelle un peu massive et rigide. Je la tords un peu dans tous les sens pour l’assouplir après un petit passage sur la balance de cuisine (304 grammes en taille 44 : c’est un vrai bon point) et me lance dans une première sortie : 1h30 avec un peu de dénivelé et beaucoup de cailloux. Après le round d’observation, place au concret !

 

 Un rodage nécessaire pour « la faire à son pied »

La première sortie confirme ma première impression. Le déroulé du pied est correct, sans plus, et je suis un peu gêné par le laçage sur lequel je dois me pencher plusieurs fois : les lacets sont très fins, très longs, sur une languette elle aussi très fine, et je ne suis pas très fan.

 

Je rentre à la maison sceptique et me dis que j’ai dû passer à côté de quelque chose : tout le monde m’a dit du bien de cette chaussure, suis-je complètement à côté de la plaque ? Ou bien suis-je un être particulièrement éclairé qui vogue à contre courant ? Bon, d’accord, je vais insister !

 

Je ne reste pas sur cette première impression et la ressort dès le lendemain : c’est déjà mieux. La semelle s’est considérablement assouplie, dès lors je profite pleinement du confort du chausson également, et je retrouve un déroulé du pied plus naturel. Il est donc possible à partir de là de dresser un véritable état des lieux de ces souliers.

 

Bilan après une centaine de kilomètres

–Le confort ? C’est du bonheur par temps sec, le double mesh est très léger, le chausson très souple donc, et le léger soufflet de la languette est appréciable. En revanche, quand il pleut, vos pieds sont mouillés bien avant que vous n’ayez eu le temps de transpirer… Léger bémol également sur des parcours particulièrement techniques : vos jolis orteils ne sont que très peu protégés par un semblant de pare pierre qui ne pare pas grand chose. La légèreté a un prix.

 

-L’amorti ? Il est confortable, on sent qu’on a affaire à une chaussure destinée aux aventures longues voire très longues. Du coup le dynamisme n’est pas parfait, mais il est correct, j’ai même effectué quelques fins de séances sur bitume à 15 ou 16km/h sans avoir l’impression de piocher. L’arrière de la chaussure est moelleux, l’avant un peu plus ferme, ce qui lui donne un peu de polyvalence. Notez que la bête présente un drop de 8mm.

 

-L’accroche ? C’est LE point fort de cette chaussure. La semelle Vibram est bluffante. Boue, pierres mouillées, routes détrempées, rien ne l’effraie. Les crampons ne sont pourtant pas longs. Il n’y a donc effectivement pas que la taille qui compte.

 

Pour conclure, je dirais simplement que je compte emmener cette chaussure sur mes plus gros défis à venir, et qu’elle va sans doute remplacer mes fidèles Cascadia dont j’étais pourtant particulièrement fan (malgré leur poids). Un gage de confiance qui en dit long, non ?

 

Les notes de la New Balance Leadville V3

  • Esthétisme : 8/10

  • Dynamisme : 7/10

  • Confort : 8/10

  • Stabilité : 7/10

  • Accroche : 9/10

  • Rapport qualité / prix : 8/10

Please reload

Posts à l'affiche
RSS Feed

Bonjour à tous,

Voici les podiums d'Octobre ! 

Ça commence le 07 sur le Tour du bouchon qui s'est déroulée à Troyes,  Jérome no...

Podiums d' Octobre

November 11, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

November 11, 2018

October 3, 2018

Please reload

Archives